XxXHolic

xxxHOLiC, qui se prononce "Cross Holic", est un seinen manga de CLAMP prépublié au Japon dans le Young Magazine de l’éditeur Kōdansha. En francophonie, 14 volumes ont été traduits chez Pika Édition (la série est toujours en cours de publication au Japon). Le cercle de mangakas ayant déjà plusieurs séries en cours, et la qualité des dessins étant l'apanage de la série, le rythme de publication des volumes de xxxHolic est moins soutenu que pour d'autres. La parution de l’œuvre se fait en parallèle avec celle de Tsubasa Reservoir Chronicle. La simultanéité des publications se justifie par les croisements réguliers entre leurs intrigues respectives.

Une petite précision sur la signification du titre, "xxx" représente une variable et "Holic" fait référence au suffixe des mot anglais "alcoholic" ou encore "workaholic" (désignant une personne dépendante au travail). En effet, un des thèmes récurrents de ce manga est la dépendance au sens large du terme, reliée à l'importance du désir et des souhaits dans l'intrigue. La série a été adapté en anime licenciée en France par Kaze, elle compte deux saisons avec plusieurs oavs et oads.

Saison 1: 24 épisodes

Saison 2 "XxxHolic Kei" : 13 épisodes

OAVS " xxxHOLiC Shunmuki" : 2 OAVS

« XxxHolic : le Songe d’une nuit d’Eté » est sorti sur les écrans le 20 août 2005, produit par le studio Production I.G. Les évènements relatés n’apparaissent pas dans le manga mais n’en contredisent pas l’intrigue. On peut ainsi le voir comme une aventure « inédite » des personnages principaux.

 Synopsis 2

Lycéen, Kimihiro Watanuki se trouve transporté malgré par une force qui le pousse à entrer dans la maison d'un médium, Yukô Ichihara, qui attendait cette "visite inéluctable".
Face à ses déclarations, Kimihiro reste perplexe, et afin de parer à son scepticisme, la médium lui révèle des détails concernant son passé, notamment un lourd secret lié aux forces occultes.
Pour se débarrasser des visions qui l'assaillent, Kimihiro accepte un petit boulot d'homme de ménage chez cette médium, plutôt difficile à vivre...

Critique 2

C'est à cause des nombreuses références que faisait Tsubasa Reservoir Chronicle à xxxHOLiC que j'ai commencé à lire ce manga. Et franchement je n'ai pas été déçue. Je me suis même demandé pourquoi j'avais attendue autant de temps pour le lire. C’est une histoire comme les Clamp savent le faire. Elle est complexe à souhait et les crossover avec TRC sont vraiment superbes. D’ailleurs difficile de ne pas suivre les deux séries en parallèle. Destinée ? Fatalité ? ... c'est vraiment passionnant.

J'aime beaucoup le côté mystique de ce manga et Yuuko est vraiment génial comme personnage. Tantôt mystérieuse, tantôt humoristique c’est pour moi un des personnages qui représente le mieux le manga. J’apprécie aussi le fait de retrouver des héros des Clamp.

Côté graphisme on est loin de Card Captor Sakura ou encore Chobits. Ici les personnages sont « longs », plus « étirés » (longues jambes et longs bras). C’est le même graphisme que pour TRC. Néanmoins on reconnaît bien le style Clamp et les personnages.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/08/2014